Assurance habitation : suis-je couverte en cas de cambriolage ?

Publié le : 07 juillet 20225 mins de lecture

L’assurance habitation est une assurance qui couvre les dommages causés à votre domicile ou aux biens que vous y avez. Elle peut également couvrir les dommages causés par les occupants de votre domicile à d’autres personnes ou à leurs biens. La police d’assurance habitation peut également offrir une protection contre les cambriolages. Cependant, il y a des limitations à cette protection et vous devrez peut-être souscrire une police d’assurance complémentaire pour être entièrement couvert.

Est-ce que mon assurance habitation me couvre en cas de cambriolage ?

Les cambriolages sont malheureusement une menace de plus en plus courante dans les foyers français. Heureusement, la plupart des assureurs habitation proposent des garanties « cambriolage » ou « vol » qui couvrent les dommages causés par les cambrioleurs. Cependant, il est important de bien comprendre les conditions de cette garantie, car elle n’est pas toujours aussi étendue qu’on le pense.

Dans la plupart des cas, votre assurance habitation couvrira les dommages matériels causés par les cambrioleurs, comme la destruction de portes ou de fenêtres, ou le vol d’objets de valeur. Cependant, il est important de savoir que les dommages causés par votre propre négligence ne seront pas couverts. Par exemple, si vous laissez votre porte d’entrée ouverte ou votre fenêtre ouverte et que les cambrioleurs entrent et volent des objets, votre assurance habitation ne couvrira probablement pas les dommages.

Il est également important de savoir que les garanties « cambriolage » ou « vol » de votre assurance habitation ne couvrent pas toujours les dommages causés par les voleurs à l’intérieur de votre maison. Par exemple, si les cambrioleurs cassent une fenêtre pour entrer dans votre maison et qu’ils cassent ensuite des objets à l’intérieur de votre maison, votre assurance habitation ne couvrira probablement pas les dommages causés aux objets.

Si vous êtes victime d’un cambriolage, il est important de contacter immédiatement votre assurance habitation pour savoir si vous êtes couvert. Si vous ne l’êtes pas, vous devrez peut-être payer les dommages causés par les cambrioleurs de votre poche.

Les dommages liés aux cambriolages

Si mon appartement est cambriolé, est-ce que ma compagnie d’assurance habitation prendra en charge les dommages ?

Dans la plupart des cas, oui. Les compagnies d’assurance habitation couvrent généralement les dommages causés par les cambriolages, y compris le vol d’objets de valeur. Cependant, il est important de vérifier les conditions de votre police d’assurance habitation pour vous assurer que vous êtes bien couverts. Certains contrats d’assurance habitation excluent les dommages causés par les cambriolages, alors que d’autres peuvent avoir des limites de couverture.

Si votre police d’assurance habitation ne couvre pas les dommages causés par les cambriolages, vous devrez peut-être payer pour les réparations et le remplacement des objets volés de votre propre poche. Si vous ne savez pas si votre police d’assurance habitation couvre les dommages causés par les cambriolages, il est important de contacter votre compagnie d’assurance pour obtenir des clarification. De plus, il est important de se rappeler que les compagnies d’assurance ont généralement des franchises, ce qui signifie que vous devrez payer une partie des dommages causés par les cambriolages de votre propre poche.

Les garanties prises en compte par les assureurs en cas de cambriolage sont généralement les suivantes :

  • La garantie « Vol » : elle couvre les dommages causés par le vol, que ce soit par effraction ou par escalade.
  • La garantie « Dégradation » : elle couvre les dommages causés par les voleurs pour forcer l’entrée de votre domicile, comme la destruction de la serrure ou du cadenas.
  • La garantie « Frais de police » : elle prend en charge les frais engagés pour porter plainte auprès des autorités.
  • La garantie « Frais de rapatriement » : elle prend en charge les frais de rapatriement si vous êtes victime d’un cambriolage lorsque vous êtes en voyage.

Toutefois, il existe certaines situations dans lesquelles vous ne serez pas couverts par votre assurance habitation en cas de cambriolage. Voici quelques exemples :

  • Si vous n’avez pas déclaré le cambriolage à votre assureur dans les 24 heures suivant le sinistre.
  • Si vous avez laissé votre domicile sans surveillance pendant plus de 30 jours.
  • Si vous n’avez pas pris les mesures nécessaires pour prévenir le cambriolage, comme installer une alarme ou des barreaux aux fenêtres.

Plan du site